eiffel-tower-2-min

Entrepreneuriat : Ce que les Américains nous envient !

2 min de lecture

Kevin Hanot

Quand on pense «entrepreneuriat », on ne peut s’empêcher d’y associer bien souvent l’image du « self made man » à l’Américaine, qui réussit grâce à son état d’esprit conquérant.

Mais les Francophones sont également talentueux et persévérants !

J’étais aux Etats-Unis durant l’été 2016 à l’occasion d’un Sommet sur le e-commerce et j’ai discuté avec des entrepreneurs Américains qui trouvent les entrepreneurs Français brillants, que l’on a du talent.

Voici pourquoi, en France l’entreprenariat à de beaux succès devant lui !

costard-1-min

Notre tendance à l’argumentation nous fait progresser !

A l’étranger, le Français est souvent perçu comme arrogant et donneur de leçons.

Les Québécois ont une expression pour ça : « Les maudits Français ».

Il est vrai que l’art de la discussion, du débat, de l’argumentation est au centre de notre système éducatif et culturel.

Si on s’en tient à une première impression, on a vite fait d’assimiler le Français à un râleur invétéré.

Mais si on regarde les choses sous un autre angle, on s’aperçoit qu’une discussion qui reprend des arguments précis aide à « brainstormer » sur le vif, à trouver des solutions immédiates à un problème.

Une discussion ou un débat d’idées centré sur des thèmes précis sont des leviers d’apprentissage et de progrès pour tout entrepreneur !

Par exemple, j’apprécie quand mon équipe me fait des « feedbacks » clairs, précis et directs sur un process de travail ou sur une stratégie marketing. C’est beaucoup plus constructif à long terme que d’approuver « en aveugle » ce que je propose… Mon « GPS d’entrepreneur » a aussi besoin de leur avis en tant que collaborateurs directs.

Le « cerveau collectif à la Française » est une belle invention !

comm-min

Notre capacité à « nous démerder » : Un réel atout.

La génération Y dont je fais partie mais aussi la précédente, sommes nés avec la crise.

Crise énergétique, économique, sociale, bref vous connaissez le topo !

Mais quand on prend un peu de recul, on se rend compte que les contextes difficiles obligent à innover, à trouver des solutions alternatives.

Croyez-vous que la start-up « Blablacar » se serait autant développée si le coût de l’essence était quasiment donné ou si notre pouvoir d’achat était au beau fixe ?

Et vous, en tant qu’entrepreneur, quel est votre job ?

Aider à trouver des solutions à des problèmes précis, répondre à des besoins, n’est-ce pas ?

Polyvalence, audace, créativité « bien de chez nous » sont des qualités qui ont été reconnues par plusieurs entrepreneurs Américains avec lesquels j’ai pu échanger en étant là-bas cet été.

Et j’approuve à 200% !

child-min

Alors ? On continue à leur en mettre plein la vue ?

Réussir, c’est d’abord connaître et s’appuyer sur ses atouts et les entrepreneurs Français en ont énormément !

On a souvent tendance à les minimiser ou à prendre ça pour acquis.

Pourtant, je rencontre quasiment quotidiennement, ici en France, des hommes et des femmes entrepreneurs qui bouillonnent d’idées, vont de l’avant, s’organisent, s’entourent des bons partenaires etc.

Alors, dites-moi en commentaires quel est votre talent et comment vous aidez vos clients ?

Pour continuer à en mettre plein la vue outre-Atlantique 😉

De Kevin Hanot
Le 9 décembre 2016
  • Suivez l'aventure d'un entrepreneur passionné

    Inscrivez-vous et recevez mes vidéos, articles et podcasts sur mon aventure dans l'entrepreneuriat.