3 manières pour un conférencier d’impacter et captiver les foules

2 min de lecture

Kevin Hanot

Lorsque je me suis rendu aux Etats-Unis en Septembre 2016, j’ai assisté à une série de conférences sur le marketing.

Ce type d’événement vous « booste » au niveau de votre business mais le fait d’enchaîner les conférences peut vite devenir épuisant !

J’ai remarqué que les conférences que j’ai le plus appréciées et dont j’ai retenu l’essentiel avaient pour point commun une présentation dynamique et surtout basée sur la propre expérience de l’orateur.

En d’autres termes : Quand le conférencier avait organisé son discours autour de son « storytelling », la connexion avec son public se faisait presque instantanément.

En échangeant avec d’autres entrepreneurs, certains hésitent à utiliser le storylling pensant que ça peut être perçu comme de la prétention (« Moi je, Moi je ») ou bien ne savent tout simplement pas quoi mettre en avant au niveau de leur expérience qui pourrait aider les autres.

Voici 3 astuces qui m’ont aiidé à sélectionner les éléments les plus pertinents pour raconter des histoires tirées de mon expérience.

conference-min

#1 – Votre histoire = Votre personnalité telle qu’elle est.

Souvent, on pense que l’on doit raconter une histoire où il faut apparaître fort, sans défauts, où « tout va bien dans le meilleur des mondes. »

Or, on sait tous et toutes que l’entreprenariat est sans cesse balloté entre des hauts et des bas.

Votre personnalité va être le socle de votre histoire mais il ne s’agit pas de raconter toute votre biographie !

L’idée est de faire apparaître une évolution que vous avez remarquée au sein de votre parcours.

Vous avez développé un service ou un produit en partant d’une idée, d’une prise de conscience ou suite à un événement qui vous a profondément marqué. Puis vous êtes passé à l’action, vous avez connu des échecs et des réussites.

C’est dans cet ensemble d’événements que je vais moi-même piocher quand j’interviens en webinaire ou bien en conférence, en présentiel.

Et c’est ce qui captive le plus l’attention des personnes présentes.

# 2 – L’histoire doit être simple

En général, on part d’un problème, puis de la ou des solutions mises en place et enfin on explique le succès obtenu.

Bien sûr, vous pouvez évoquer les moments où vous avez été freiné dans votre action. Mais toute histoire comporte un début, un milieu et une fin.

Après, quand je parle de « succès », ça peut être très bien se rendre compte que son idée de départ a évolué du fait des rencontres, des tests marketing… Et du coup, vous avez modifié votre positionnement ou votre cible de clientèle, ce qui vous a permis d’augmenter vos ventes.

L’histoire doit être simple dans sa forme mais son récit vous appartient.

ecrire-min

#3 – Connectez votre histoire à vos clients

Pourquoi avez-vous créé votre business ?

Pour l’argent ? Ok, Vous souhaitez que votre business soit rentable et vous apporte le style de vie que vous souhaitez… et tant mieux !

Mais pourquoi vous êtes-vous vraiment lancé dans cette activité en particulier ?

Qu’est-ce qui vous attiré dans cette passion ou cette activité ?

Pourquoi vous-êtes-vous lancé avec ou sans le soutien de votre entourage ?

Pourquoi votre produit ou service va aider vos clients à résoudre un ou plusieurs problèmes ?

Ce sont les réponses à ces questions qui vont petit à petit faire émerger VOTRE histoire, celle qui va être le fil conducteur entre vous, votre offre et votre clientèle.

connecter-min

Et vous ?

Avez-déjà présenté une conférence ou bien votre offre de service en utilisant le « storytelling » ?

Quels sont les éléments que vous avez mis en avant ?

Je suis curieux de lire dans les commentaires comment vous exploitez le « storytelling » dans votre business.

De Kevin Hanot
Le 29 mars 2017
  • Suivez l'aventure d'un entrepreneur passionné

    Inscrivez-vous et recevez mes vidéos, articles et podcasts sur mon aventure dans l'entrepreneuriat.