brouillard-min

Comment survivre à la traversée du désert dans votre projet business ?

2 min de lecture

Kevin Hanot

Quand on se lance, une fois passé l’enthousiasme des premiers mois, les galères rencontrées sur le chemin peuvent peser de plus en plus…

On ne voit pas les résultats arriver, on commence à douter.

Et là, vous stagnez, vous ne savez plus par quel bout prendre les choses et vous êtes peut-être tenté d’abandonner…

Avant d’en arriver là, lisez ces 4 conseils pour vous aider à prendre du recul et continuer à offrir vos talents !

Vous êtes trop en mode « survie » et vous oubliez de créer de la valeur pour vos clients.

Vous travaillez à votre compte pour développer un business et une vie qui vous ressemble.

C’est tout à votre honneur.

Mais quand vous sentez que les choses vous échappent, demandez-vous si vous apportez le maximum de solutions aux problèmes de vos clients.

En effet, avant de recevoir, il faut donner.

Et pour savoir quoi donner, vous devez aller au contact de vos prospects, les interroger et tester certaines pistes (un nouveau produit ou service, améliorer une offre existante etc.)

fleur-min

Vous étouffez votre créativité à cause de la peur de l’échec.

Entreprendre, c’est libérer votre passion et votre créativité pour faire quelque chose qui vous tient à cœur et pour contribuer au monde.

Et ce qui est réellement important, c’est ce que vous êtes prêt à faire pour que votre idée devienne réalité.

Ne laissez pas la peur de l’échec vous retenir. Passez à l’action est le meilleur moyens de surmonter ses peurs.

« Là où il y a une volonté, il y a une solution ».

Vous répartissez mal vos investissements

Être un entrepreneur signifie souvent faire plus avec moins.

L’entrepreneur dans le brouillard a tendance à s’éparpiller et à faire des dépenses irrationnelles.

Comment voulez-vous continuer à aller de l’avant si vous ne prenez pas soin de bien gérer les ressources dont vous disposez ?

Il ne s’agit pas ici de vous donner un cours de comptabilité ou de stratégie financière mais de vous donner une clé très simple mais très efficace.

Je vous conseille de répartir vos dépenses en 2 catégories :

–          Les dépenses urgentes

–          Les dépenses importantes

Vos dépenses urgentes sont vos charges fixes incompressibles.

Vos dépenses importantes sont celles qui vont contribuer à l’expansion de votre business. Elles ont pour particularité de sécuriser votre futur. C’est un investissement qui vise à consolider votre croissance.

Après vous être payé en premier, sélectionnez les investissements qui vous semblent les plus judicieux pour continuer à répondre aux besoins de vos clients de la meilleure façon qu’il soit.

argent-min

Vous avez le syndrome du « nez dans le guidon » et manquez de vision

Beaucoup d’entrepreneurs échouent faute de vision.

Si vous ne pouvez pas littéralement vous voir, vous et votre entreprise loin dans l’avenir, alors oui, vous allez avoir du mal à « sortir du brouillard ».

Demandez-vous comment vous pouvez commencer ce que vous pouvez faire aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain ?

Il est important que vous soyez aux commandes de votre navire, tout en montrant le cap.

C’est comme cela que, quasiment naturellement, vous allez améliorer votre stratégie d’entreprise, vos relations clientèle et créer une différence par rapport à vos concurrents ou aux gros leaders de votre marché.

enfants-min

Alors, le brouillard est-il dissipé de votre côté ?

Partagez-moi en commentaires ce que vous avez identifié comme étant « votre brouillard » et les solutions que vous avez ou comptez mettre en place pour revoir l’horizon ?

De Kevin Hanot
Le 15 mars 2017
  • Suivez l'aventure d'un entrepreneur passionné

    Inscrivez-vous et recevez mes vidéos, articles et podcasts sur mon aventure dans l'entrepreneuriat.